En fait, j’étais sur la planète Mars…

         Cela n’a pas été toujours facile d’être minimaliste, surtout à l’époque consumériste des années 70 où l’esprit minimaliste était embryonnaire. Les critiques, les traditions, les jugements lapidaires ont souvent été vindicatifs avec famille et amis. Il y a eu une période d’incompréhension avec mon entourage devant ce phénomène naturel pour moi. C’était l’inconnu, le « dérangement » des choses établies, je passais pour une martienne. Depuis une dizaine d’années, les mœurs évoluant, on se pose plus de questions sur nos vies et sur nos désirs. Les comportements changent et se libèrent.  On me dit que j’étais, somme toute, une « pionnière ». Ça me fait plaisir.

Et n’oubliez pas : We are all made of stars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s